Douceur de la Nuit

J’aime marcher de nuit dehors. Lorsque le ciel est très couvert c’est un bel exercice de concentration que de refaire les pas appris durant la journée. Et quand la pâle lueur de la lune se reflète sur la brume, tout devient magique. Des paysages presque irréels remplacent ceux que l’on connaît pourtant par cœur. Les rayons se faufilent au travers des arbres et ces derniers ne ressemblent en rien aux formes douces et rondes qui se mêlent habituellement au décore. Ils deviennent pointus, uniques et détachés de tout le reste. L’herbe humide scintille, les toiles d’araignées brilles, les étendues d’eau deviennent des miroirs. Et si le froid s’est déjà installé, alors le tableau est d’autant plus puissant qu’il est d’un silence incroyablement reposant.

Hit enter to search or ESC to close