Couleurs d’automne au naturel

 

Inspiration, couleurs de l’automne.

Parfois je regarde mes photos et je me dis « tu aurais pu faire un effort et te maquiller » et puis non. C’est moi au quotidien depuis des années. Pas de fond de teint, pas de poudre ou correcteur. Pas même de crème de jour ou de nuit. J’aime mettre un mascara naturel et un peu d’eye liner au henné, ça peut m’arriver plusieurs fois par semaine ou une à deux fois par mois. Mais je ne me sens pas nue sans. Je me sens tout aussi bien au naturel bien que se soit très loin de l’image que notre société nous renvoie.

Je me rappelle il y a quelques années quand j’étais persuadée qu’un jour ou l’autre je payerais le fait de ne pas appliquer x ou y produits sur ma peau ou mes cheveux. Je me voyais à 30 ans couverte de rides, le teint terne et les cheveux abimés. Et puis le temps est passé et je n’ai pas changé mes habitudes. Je suis resté une grosse flemmarde de la salle de bain. Je ne sais pas si j’ai des rides. Mon teint ne me surprend pas. Mes cheveux sont forts et brillants. Et ça me va très bien.

Parfois, par plaisir je « travaille » mon teint, j’appliquer une ombre à paupière et un fard à joue. Mais parce que sur le moment je trouve ça amusant. C’est tout.

Au final dans notre salle de bain, nous n’avons pas grand chose. On se partage deux ou trois produits qui conviennent à toute la famille. Nos habitudes ont changé petit à petit depuis des années et je peux dire que ça se voit sur :

•Notre peau et nos cheveux. Par exemple, pas de démangeaisons, pas de pellicules, pas de casse. Je suis passée de cheveux crépus et affreusement secs à une masse de frisottis, brillante et douce. Mes enfants et moi n’avons plus d’eczéma et notre peau n’est jamais sèche ou rêche.

• Nos déchets ! Savons/shampooing solide, pas de démêlant ou autre soin. Aloe Vera dans des bouteilles en verre, vinaigre dans des gros bidons, bicarbonate de soude acheté au kg, savons ménager universel en très grande quantité et lessive dans du carton. Nous avons encore des changements à faire, mais comme je le dis je fais toujours tout petit à petit histoire de ne pas se sentir perdu et que le changement soit durable. Je vois d’année en année que nos déchets se réduisent et au niveau de la salle de bain la différence est importante.

•sur notre budget. Nous utilisons presque rien et du coup achetons presque rien. Entre un savon solide qui sert aussi de shampoing et qui dur un mois ou une bouteille de shampoing par personne… le compte est vite fait !

Les changements ne se font pas un jour. Il faut laisser le temps au corps de prendre une nouvelle routine et à nos habitudes aussi ! Mais une fois installées, en ce qui me concerne, ce n’est pas une contrainte ni une privation. C’est juste un sentiment accrus de bien être et de liberté

 

Hit enter to search or ESC to close