Article souvenir – Samhain

Pour moi, la période que certains appellent Samhain, mais que je ne nomme pas, a pris fin ce week-end. Cette période a été riche, forte en émotion, et propice aux remises en question. Comme chaque année, mon coeur s’est allégé de pouvoir parler de ceux qui sont partis. Allumer des bougies en leur honneur et les regarder se consumer doucement jusqu’au matin. Prendre le temps de se souvenir du son de leur voix, de l’éclat de leur regard et de la douceur de leur peau. Ne pas taire leur nom, ne pas effacer leur souvenir et ne pas ignorer le manque ressenti depuis leur départ. C’est pour moi la façon la plus douce d’accepter leur absence. . . J’ai aussi passé beaucoup de temps assise dans l’herbe à admirer le soleil d’automne se coucher au-dessus des arbres. . . Nous avons préparé beaucoup de repas en famille, juste nous et les enfants. Mais de la nourriture saine et goûtue, des plats chauds et revigorants, pour le plaisir de chacun. . . Nous avons préparé la maison pour les températures froides. . . De mon côté j’ai marqué avec soin cette petite pose pour le corps et l’esprit et je me sens prête à reprendre sur un ton joyeux et réjouis. Plein de bons moments sont à venir et je commence à les préparer dès le début de semaine. . . Les petits lutins de 7ans et 5 ans et demi vont m’aider à confectionner les décorations pour la saison prochaine. Nous les entreposerons dans un carton avec les cadeaux fait maison pour nos proches. Il va falloir penser à trouver le nécessaire pour fabriquer, coller, coudre, colorier… et avec l’aide de mon homme nous allons commencer à penser aux plats que nous préparerons. On aime s’y prendre à l’avance car nous évitons au maximum les supermarchés. Nous nous fournissons essentiellement chez les agriculteurs de la région ce qui demande un peu d’organisation. Mais ça en vaut la peine !

Hit enter to search or ESC to close